Mots-clefs

Aujourd’hui,  dernier jour avant le Web en,  mon petit prince est fatigué,  je le sens. Malgré ça, il m’a offert sa main toute chaude en sortant de l’école,  et je suis riche de ça, de l’amour que me portent mes enfants, de l’amour que je leur porte. Il m’a offert ses yeux pétillants au moment de choisir son goûter à la boulangerie,  ses rires au moment du bain, sa tête posée sur mon épaule au moment de l’histoire du soir.

Bébé Koala, au moment du repas du soir, nous a bien fait comprendre que son biberon ne l’intéressait pas, non mais pour qui vous prenez vous papa maman, à 6 mois et demi, fini les biberons, donnez moi plutôt ce bout de pain pour que je me fasse les dents dessus ! Bordel, que ça pousse vite…

Merci pour ces moments.

Publicités