Mots-clefs

,

Enfin, 7  mois et 12 heures, si on veut être précis 🙂

Je suis dans ta chambre,  à Arras, en train d’essayer de t’écrire ce petit mot, pendant que toi tu essaies de rouler, d’attraper ce qui passe à portée de main,  et bien sûr,  à te faire entendre !

image

C’est ce qui te caractérise bien, je trouve. Tu as un tel besoin d’attention, de contact. Tu adores être dans nos bras,  sur nos genoux. Tu aimes quand je te balance,  il faut toujours qu’on soit en mouvement avec toi.

Tu as le rire sélectif,  enfin sauf avec ton grand frère qui réussi à te faire marrer à tous les coups. Il te lit une histoire, te raconte quelque chose,  te fait un bisou, et toi tu te marres. Nous, on a tout juste le droit à 2 secondes de gloussements quand on te chatouille,  quand je te fais des bisous esquimaux, quand on joue au dada sur mes genoux.

Tu as 4 dents, sorties dans la douleur et je crains fort que les suivantes te chagrinent déjà. La camomille ne semble pas vraiment t’aider, seul le doliprane t’aide.

image

Tu adores prendre des bains, on commence à te les donner en même temps que ton frère,  pour votre plus grand plaisir.

Tu manges des petits pots depuis quelques mois déjà,  avec une prédilection pour la poire. Tu as déjà suce un quartier de pommes et du pain. De toute façon,  si on t’ecoutait,  tu mangerais comme nous a table 🙂

Tu ne prends ni le pouce, ni la tétine,  tu n’as pas encore choisi de doudou. Pour t’endormir en journée, le plus rapide est de te prendre dans nos bras ou dans le porte bébé, et de te garder le temps de ta sieste,  au risque de te réveiller si on essaie de te poser.
A côté de ça,  tu nous fais des nuits complètes la plupart du temps, jusque 7 heures généralement.

Tu tiens assis avec encore quelques chutes, tu sais te mettre sur le dos et sur le ventre, et tu recules en te poussant avec tes bras. Tu attrapes tout ce qui passe à portée.

image

Tu adores regarder le chien et le chat,  tu cries pour les appeler,  sans succès 🙂

Tu es mon rayon de soleil, mon petit terrible,  tu m’apprends la patience,  moi qui en ait toujours manque.

image

Publicités