En ce moment, j’essaie de graver dans ma mémoire les instants ou mon bébé Koala s’endort,  dans mes bras, la tête nichée dans mon cou ou sur ma poitrine.
Je le sens respirer, son petit corps blotti contre le mien, dans la lourdeur du sommeil, et je ne peux pas m’empêcher de le renifler et de lui embrasser le haut du crâne.

Je sais que ces moments me manqueront, même si parfois,  coincée dans mon rôle de maman liane, je liste intérieurement la liste des choses à faire qui doivent attendre la fin de la sieste.

Puissent ces moments être encore nombreux, et surtout, je me souhaite d’en profiter au maximum.  Le ménage,  la vaisselle,  la lessive et autres joyeusetés de ce type peuvent bien attendre 🙂

Merci pour ce moment.

Publicités