Mon petit rat des champs,
Mon angelot au regard fripon,
Mon tout petit qui ne l’est plus tant que ça,
Qui adore les dessins animés de la Pat’ Patrouille, et bien sûr Mickey,
Qui donne la main sur le chemin de l’école, à l’aller surtout à son frère,
Qui chante souvent, des comptines, beaucoup, surtout « daddy finger »,
Qui mange comme un moineau, au grand désespoir des dames de la crèche,
Qui rit beaucoup, surtout quand je le chatouille, et dieu que son rire est beau,
Qui saute très haut maintenant, avec plaisir, en disant des petits « boing boing »,
Qui dort encore dans son lit à barreau et bois avec plaisir ses biberons le matin et le soir,
Qui n’est toujours pas propre, qui va parfois sur le pot, mais n’a pas encore eu le déclic,


Qui adore les histoires que l’on raconte, avec un faible, en ce moment, pour les histoires de loup,
Qui a une relation privilégiée avec son grand frère, entre calins et bagarre, toujours dans le contact,

Qui supporte difficilement la frustration, encore, avec de chaudes larmes quand on lui refuse quelque chose,
Qui guette le moindre rayon de soleil pour pouvoir aller jouer dehors, surtout pour aller mettre les mains dans la terre
Qui joue aux voitures, aux Playmobils, avec les tout petits Lego de son frère, avec les figurines de super héros, avec les ballons,
Qui fait des phrases de plus en plus construites, avec sujet verbe complément, avec des mots certes encore approximatifs, mais qu’on comprend de plus en plus,
Dieu que tu es intense, dieu que tu es vivant, avec toi, pas d’ennui possible mon bébé Koala !
Je t’aime

Publicités