Vacances d’été – jour 9

Nuit difficile, trop chaud, cauchemars pour Petit Koala, fin de nuit à lui tenir la main pour le rassurer… S’endormir sur un matelas à même sol, se réveiller en ayant mal partout… Passage de l’infirmière, la cicatrisation continue,
Enfilage des baskets, direction La friche de La Belle de Mai.
Bus, métro, tours et détours dans la gare Saint Charles pour trouver le bus suivant, arrivés enfin à la friche affamés
S’attabler, se régaler : tartare pour monsieur, tarte aux légumes pour moi, steak hachés frites pour les enfants, glaces pour tout le monde,
Tourner dans la friche, trouver beaucoup de portes fermées… Est ce plus vivant en semaine ? Le dimanche ? Le soir ? Laisser les enfants faire du toboggan, puis rentrer a la maison.
Déposer Petit Koala endormi à l’ombre d’un pommier, profiter de la piscine puis de la balancelle jusqu’à l’heure de l’apero !

Publicités

Vacances d’été – jour 8

Se lever après les cloches de 07h,
Regarder les nuages, craindre une journee maussade,
Puis voir le temps se lever, passer la matinée dans le jardin, la piscine, avec Petit Prince et son bras enveloppé de cellophane, Sentir le soleil sur sa peau,
Finir son livre « la servante écarlate », commencer « en attendant Bojangles », Déjeuner, faire la sieste,
Partir en vadrouille direction le Fort Saint Jean. Bus, métro, bus, se prendre quelques gouttes de pluie sur le nez, arriver au pied du fort, monter des escaliers, prendre des passerelles, se perdre dans les dedales du fort, trouver une fontaine, faire des dizaines de photos, tricher pour en avoir de Petit Prince, se dire qu’on se poserait bien la, avec un livre, jusqu’à la nuit tombée, Puis tourner autour du Mucem, prendre encore des photos,
Arpenter le vieux port à la recherche un glacier ouvert,
Manger la glace devenue rituelle, comparer les.glaciers entre eux, essuyer les traces de chocolat de la bouche des enfants, Retourner à la maison, métro, bus, sur le coup de 21h.
Finir la soirée tranquillement, avec de belles images dans la tête.

Vacances d’été – jour 7

Être réveillée par le mistral et la pluie. Fermer les volets, écouter la pluie tomber (pas bien longtemps !) Entendre le petit se lever, déclarer la journée commencée !
Attendre le passage de l’infirmière. Le doigt cicatrise bien, Petit Prince pourra peut être se baigner bientôt !
Faire le tour des commerçants, bouger, boulanger, primeur, et aussi pharmacie, notamment pour acheter de l’anti moustiques ! Déjeuner, faire la sieste,
Partir en vadrouille, bus, métro,
Arriver sur le vieux port,
Prendre le bus 49 jusqu’au cœur du panier puis déambuler comme de vrais touristes, S’emerveiller devant les peintures de rue, les couleurs, les bâtiments, Sentir les odeurs de savon,
Passer devant la vieille Charité, la place des Moulins (bof),
Aller manger une glace au glacier « vanille noire » : cacao pour les enfants, vanille noire&Oreo pour moi, vanille noire& straciatella pour Papa Panda, Repartir en vadrouille jusqu’à la cathédrale de la Major, superbe ! Reprendre le bus jusque vieux port, puis métro, bus, retour à la maison,
Tremper cinq minutes dans la piscine, faire un barbecue, trainer dehors jusqu’au moment d’aller au lit.

Vacances d’été – jour 6

Se lever avec les cloches de l’église – 7 heures, à la bonne heure ! Jouer avec les enfants, regarder quel bus on prendra tout à l’heure. Regarder le ciel couvert, craindre la pluie.
Partir prendre le bus, le B3A arrêt St Jérôme, jusque Malpassé, prendre le métro jusqu’au vieux Port. De là, prendre le bus 60 jusqu’à notre Dame de la Garde, histoire de saluer la Bonne Mère !
En prendre plein la vue, d’abord par le panorama, la vue sur la ville de Marseille, sur la mer, puis par la richesse de l’intérieur de la basilique !
Redescendre par le bus 60, pousser jusqu’au Mucem, chercher (sans succès pour aujourd’hui !) comment emprunter la passée elle qui mène au fort Saint Jean.
Repartir, bus 60, métro, bus B3A, et les dernières quinze minutes de marche, en traînant un Petit Prince fatigué. Déjeuner tard, faire la sieste pendant que les hommes regardent les écrans,
Sortir profiter de la piscine, Petit Koala avec ses flotteurs qui « vole » dans l’eau, Petit Prince assis sur le bord à tremper ses pieds, papa Panda qui fait des tentatives pour grimper sur le matelas gonflable. Prendre le temps de bouquiner au soleil, jusqu’à ce que l’église sonne 20h, Rentrer, se doucher, dîner, coucher les enfants,
Être invités à boire un verre par les propriétaires,
Finir la soirée sur la terrasse à boire du Jet 27 et à écouter les propriétaires raconter leur vie.

Demain, ravitaillement, puis direction le Panier !

Vacances d’été – jour 5

Être réveillée par les cloches de l’église. 07h.
Être rejointe peu après par petit Koala. Il est l’heure de se lever !
Attendre le passage de l’infirmière en sortant les devoirs de vacances. Lire un peu, regarder Petit Koala colorier (= faire des points de couleur) et Petit Prince faire ses mots mêlés à toute vitesse. Aller à la piscine avec Petit Koala, le regarder jouer dans l’eau, Prendre une lessive, savoir qu’elle sera sèche très vite,
Cuisiner une courgette et des tomates du jardin,
Faire la sieste en même temps que Petit Koala,
Aller tremper ses pieds avec Petit Prince dans la piscine, parler pokémon, Minecraft, Mario,
Partir en expédition, prendre le bus, le métro, arriver sur le vieux port, remonter la Cannebiere (être déçue), monter jusqu’au cours Saint Julien. Faire le plein de couleurs, avoir envie de prendre en photo toutes les vitrines,
Rentrer chez Ego, un glacier qui propose un choix de dingue ! Chocolat & cookie pour les enfants, litchi, rose & Barbapapa pour papa Panda, citron/basilic, cassis & groseille pour moi. Se dire qu’on reviendra ! Laisser Petit Koala courir après les pigeons,
Et faire le chemin inverse, métro, bus, retour à la maison pour finir la journée !

Vacances d’été – jour 4

Après une matinée à trainer puis faire les courses (que je déteste les grandes surfaces !), Après un repas tous ensemble, et une glace Batman (le rêve pour les enfants !), Après une sieste pour moi (qui je crois va devenir une habitude de vacances), Nous voilà partis à l’aventure direction le Vieux port.
Un détour pour faire des photos d’identité pour le pass pour le métro, se faire engloutir 5€ par la machine, râler, faire les cartes RTM, Nous voilà dans le métro, et pour les enfants, c’est déjà l’aventure, Arrivée sur le vieux port, en prendre plein la vue des la sortie ! Promener le long du vieux port, se poser pour manger une glace,
Courir après les pigeons, écouter les enfants rire et oublier les moments ou Petit Panda râle, avoir envie aller partout, se dire qu’on reviendra demain…
Rentrer fatigués, papoter avec le propriétaire, se faire offrir des légumes pour le lendemain, Finir la journée tout doucement.

Lauriane

Vacances d’été – jour 3

Journée commencée vers 07h30, avec un Petit Koala grognon,
Prendre le temps de petit déjeuner ensemble,
Avoir le passage de l’infirmière pour changer le pansement de Petit Prince. Ça cicatrise bien, il faut être patient.
Aller à nouveau à Château Gombert voir la cavalcade, voir passer plus de 100 chevaux, des chars, des costumes traditionnels. Regarder Petit Prince ramasser les bonbons lancés.
Se ravitailler à la boucherie et au primeur, prendre le temps de cuisiner une sauce aux légumes et à l’huile d’olive, S’accorder une sieste après une nuit hachuree
Aller à la piscine avec Petit Koala, le laisser barboter, sauter, plonger, éclabousser, Regarder les enfants faire du trampoline,
Rester avec Petit Prince pendant que Papa Panda et Petit Koala nagent,
Rentrer prendre la douche, manger un bout, retrouver Petit Koala endormi dans le fauteuil, se dire qu’on en ferait bien de même…
Se mettre sur le lit, écouter les cigales, continuer de lire La Servante Écarlate.

Vacances d’été – jour 2

Se lever à Alixan un peu trop tôt,
Regarder des dessins animés dans le grand lit,
Se remettre en route vers Marseille,
Écouter Petit Prince s’extasier devant les paysages,
Passer devant des champs de lavande,
Arriver trop tôt à destination,
Manger à nouveau un fast food (prendre une salade)
Visiter Château Gombert, trouver le métro, acheter du pain,
Arriver chez Alice et Claude, décharger, ranger les courses, faire connaissance, Prendre possession des lieux, se dire qu’on va être bien,
Laisser les enfants faire du trampoline, courir dans le jardin,
Partir faire une retraite aux flambeaux, brûler le flambeau, se dire qu’on devrait mettre des lampions dans le jardin, Récupérer la poussette pour Petit Koala endormi, aller voir le feu d’artifice, Regarder autant le feu d’artifice que les étoiles dans les yeux de Petit Prince.

Vacances d’été – jour 1

07h ce matin. Petit Prince est réveillé, c’est donc l’heure pour nous d’en faire de même. De toute façon, il y a encore les valises à charger, la maison a finir de ranger avant de partir récupérer Petit Koala chez ses grands parents. 10h30. Ça y est, tout le monde est dans la voiture, direction Alixan !
11h. Papa Panda rate la sortie vers Reims, le Gps conciliant recalcule un itinéraire qui passe par Paris. Cafouillage le temps de réussir à dompter waze recalcitrant sur le téléphone et lui intolérance l’ordre de passer par Reims (non mais oh, c’est qui le patron ?)
11h15. Petit Prince négocie pour rester un jour de plus dans la maison de vacances, pour pouvoir avoir son pansement retiré et donc avoir le droit d’aller dans la piscine.
11h45. Les enfants ont faim, c’est l’heure de trouver une aire d’autoroute où se poser.
12h15. On se gare à la place des caravanes, on est des dingues. Toutes les tables de pique nique sont prises d’assaut, on mange au cul de la voiture. Petit Koala estime que se nourrir de chips et de jus de pommes, c’est très bien.
13h. C’est reparti ! Les miettes de chips laissées sur le parking, on dirait que c’est pour les oiseaux et les petites souris… On passe Reims, du coup on autorise le Gps à aller sur Valence.
15h, changement de conducteur. Petit Prince joue à Picross, Petit Koala dort. Papa Panda prend le volant, je tente de faire la sieste. 15h10, Petit Prince parle, je me réveille
15h25, Spotify balance sa page de pubs à fond, je me réveille 15h40, Petit Prince rigole comme une baleine, je me réveille
16h, une musique un peu forte, je me réveille. Je me sens étonnamment reposée. Petit Koala se réveille lui aussi de sa sieste, il est grognon, il veut des biscuits.
16h20, on s’arrête du côté de Mâcon. On sort les madeleines, les gourdes d’eau. Papa Panda va nous chercher des cafés, histoire de de se réveiller. Il fait 31 degrés, 11 de plus par rapport au Pas de Calais… Les enfants font quelques tours de toboggan pendant qu’on souffle sur le café.
19h15, arrivée à l’hôtel. On entend les cigales, la vue est belle, on est contents d’en avoir fini pour aujourd’hui.
21h, on mange un MacDo, c’est tout prêt, les enfants aiment, pour l’équilibre alimentaire, on commencera demain…
22h, retour à l’hôtel. Il fait encore chaud dehors, malgré le vent. On entend trop les voitures pour laisser la fenêtre ouverte, il faudra dormir enfermés. Petit Prince s’endort assez vite.
01h, Petit Koala a décidé que dormir, c’était pour les faibles… Papa Panda et Petit Prince ronfle, quant à Petit Koala et moi…

Lauriane

Bon anniversaire bébé Koala !

Mots-clefs

Mon bébé Koala,

Et si, désormais, on t’appelait Petit Koala, plutot que bébé ?

Car tu n’es vraiment plus un bébé, oh que non…

Cette année, tu auras beaucoup dansé,

chanté « daddy finger »,

escalader tout ce que tu pouvais, surtout pour pouvoir sauter dans mes bras,

tu auras beaucoup joué avec Amine, ton grand copain de la crèche,

tu auras découvert la tablette, tu auras beaucoup joué avec les figurines de super héros,

Tu auras voué une admiration totale à ton grand frère, tu l’auras imité en tout,

Tes deux aliments préférés auront été la baguete de pain – entière – et le chocolat (le « totolat-de-paques)

Tu auras profité de toutes les occasions possibles pour aller dehors, mon Petit rat des champs… Tu auras aimé les ballades, surtout sur mes épaules !

Tu auras acquis (presque !!!) la propreté (enfin !), tu dors désormais dans ton lit sans barreau. J’ai rangé les gigoteuses et les pyjamas à pieds…

Tu adores te brosser les dents, surtout avec du dentifrice sur ta brosse à dents !

Tu continues d’être un enfant rieur, farceur, intense, mon Petit Koala, je t’aime tellement !